La marque Passages créée par Gérard Van Glabeke lance sa première collection Le Passager :
Des sacs pour femmes et hommes, citadins du quotidien et voyageurs du bout du monde.

Du bagage au sac à main, sacs en bandoulière pour ordinateur, besaces doubles, sacs à dos revisités, petite maroquinerie, sacs de weekend , sacs à langer, sacs citadins en cuir et toile, sacs outdoor en toile thermosoudée.

Gérard est un créateur et un technicien du sac. Il le pense, le croque et le réalise depuis 25 ans pour les marques de luxe et les chaînes de magasins.

Son leitmotiv: mettre en harmonie le fonctionnel et l’esthétique.

Il puise ses inspirations de son Congo natal, terre d’Afrique qui influence ses choix de matières et de couleurs, de ses voyages à bord de son voilier entre Hong Kong et la France, de sa Bretagne d’adoption, ancrage de son premier studio de design, et le Nord du Portugal, son lieu de résidence et de travail.
Le nomadisme est le piment de sa créativité.

Le concept ?

«La philosophie des sacs PASSAGES est un mélange que je souhaite harmonieux entre le fonctionnel et l’imagination, issu d'un carnet de voyages rempli de notes, de traits de crayons, de couleurs, de mélodies, de senteurs, amenant au produit un look à la fois métissé et contemporain».

Le design ?

«Chacun des sacs est dessiné en tenant compte, d’une part de son volume idéal adapté aux objets que tu emmènes avec toi, avec des rangements donnant place aux choses importantes, et d’autre part, du choix des matières, suivant leur souplesse, leur épaisseur et leur toucher.
C’est une recherche à la fois d’esthétique et de fonctionnalité, d’harmonie et de solidité avec des points de renfort bien adaptés.»

Passages ?

« Le nom est issu de deux endroits de vie et de travail. Notre ancienne maison familiale, située dans le Sud Finistère dans la forêt de Carnoët au bord de la  Laïta, est connue depuis toujours sous le nom de «  La maison du Passage ».Anciennement il y avait un passeur qui embarquait les gens d’une rive à l’autre, entre le Finistère et le Morbihan.
Et le studio que j’avais aménagé dans une maison de pêcheur à Concarneau, située… dans le quartier du Passage.
Il ne fallait pas chercher loin pour donner une continuité à ces beaux souvenirs. »

Le Passager ?

« Au début nous avions lancé Le Passager, une idée de Catherine, et au fil du temps Le Passager est devenu une collection, qui restera emblématique, un symbole de notre projet. »